Les rendements de l'immobilier pour son épargne

Rentabilisez votre épargne avec de l’immobilier et ce, en investissant de différentes manières. Il est même conseillé de placer votre argent dans des actifs diversifiés afin de répartir les risques. Les rendements diffèrent cependant d’un produit à l’autre : il convient de les déterminer pour évaluer la rentabilité nette de votre portefeuille de placement.

Avant tout, notons que l’immobilier fait partie des actifs à rendement élevé et stable, même en temps d’incertitudes économiques. Cela que ce soit pour l’immobilier physique que pour la pierre-papier.

 

Investir dans l’immobilier physique

Plusieurs solutions s’offrent à vous en investissant dans l’immobilier physique. Par exemple, en gérant vous-même le bien ou en vous tournant vers des spécialistes tels que les gestionnaires de résidences. Vous avez aussi le choix entre louer nu ou louer meublé. Attention aux rendements si vous décidez d’acheter neuf ou ancien, cette seconde option nécessitant de mobiliser des fonds supplémentaires pour les travaux de rénovation.

Voici quelques idées de rendement en ce qui concerne ces différentes options.

 

La location nue vs la location meublée

Louer un bien nu peut générer d’excellents rendements en fonction de la stratégie que vous avez définie. Exemple : quel type de locataire ciblez-vous ? Quel type de bien et quel emplacement ? Quel sera le loyer que vous appliquerez ? S’agira-t-il d’un bail locatif ou d’un bail commercial ? Quelles sont les possibilités de défiscaliser ? La rentabilité locative brute moyenne oscille entre 3% et 4%, voire plus dans la location nue.

Quant à la location meublée, ce rendement est plus élevé, grâce non seulement aux loyers qui sont plus conséquents, mais aussi au statut de loueur en meublé non professionnel qui est intéressant du point de vue fiscal.

 

L’investissement locatif via des résidences avec services

Vous avez la possibilité d’investir via différentes résidences avec services qui sont gérées par des professionnels : celles dédiées aux seniors, aux étudiants ou encore aux touristes et à une clientèle d’affaires. Ce sont les deux premières qui donnent lieu au meilleur rendement, la demande locative étant stable et acyclique. Les résidences étudiantes accueillent des jeunes locaux et internationaux à longueur d’année ; quant aux résidences seniors, elles ne désemplissent pas en raison du rallongement de l’espérance de vie. Le rendement peut atteindre jusqu’à 5%, voire plus.

 

Investir dans la pierre-papier

Résumons en quelques lignes la définition de pierre-papier, ou immobilier-papier. Au lieu d’acheter de l’immobilier physique, vous souscrivez plutôt à des parts de société auprès d’un gestionnaire qui détient un parc d’immeubles en tout genre. Vous devenez associé de la société et, par conséquent, avez droit aux revenus locatifs issus de ce patrimoine. Ces produits pierre-papier sont par exemple les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) et les organismes de placement collectif immobilier (OPCI).

 

Le rendement des SCPI

Dans la grande famille des produits immobiliers, ce sont les SCPI qui affichent les meilleurs rendements et ce, en tout temps. Voici les taux de distribution sur valeur de marché des SCPI sur les 3 dernières années : 4.18% en 2020, 4.41% en 2019 et 4.35% en 2018.

Dans la famille des SCPI qui se décomposent en 3 sous-familles, ce sont les SCPI professionnelles qui servent le meilleur rendement, s’appuyant sur de l’immobilier d’entreprises. Celui-ci est en moyenne de 4.3%, tandis que celui des SCPI résidentielles est de 3.6%.

 

Le rendement des OPCI

Les OPCI fonctionnent de la même manière que les SCPI en ce qui concerne la partie immobilière qui constitue son patrimoine. Rappelons que si vous investissez dans ces actifs, vous ne détenez pas seulement que de l’immobilier dans votre portefeuille, mais aussi des valeurs mobilières et des liquidités. Si l’immobilier produit un rendement stable, les actions et les obligations sont plus volatiles. Certains OPCI arrivent à réaliser d’excellentes performances (plus de 5% de rendement), tandis que d’autres n’en génèrent que moins de 3%.