Acheter des parts de SCPI sur un bien en dispositif Pinel

À ceux qui souhaitent adoucir leur fiscalité en investissant dans l’immobilier à portée de main : optez pour la SCPI Pinel ! Elle est destinée aux particuliers souhaitant percevoir des revenus complémentaires et amoindrir leur impôt sur le revenu. Principe de fonctionnement de la SCPI et montage Pinel : ns explications dans cet article.

La SCPI, un véhicule de placement géré par un tiers

Si votre budget est limité et que vous souhaitez vous créer un patrimoine immobilier, la solution la plus intéressante est d’investir dans les SCPI. Celles-ci sont des titres de propriété qui fonctionnent par le biais de l’exploitation d’un parc d’immeubles. Dans le cas des SCPI Pinel, ce sont les biens neufs à usage de logement qui forment leur patrimoine.

Ces titres de propriété sont émis par la société exploitante qui se charge de mettre en œuvre l’ensemble des stratégies de gestion dans le but de servir les meilleurs revenus locatifs aux souscripteurs de parts. Ces derniers deviennent alors associés et possèdent le parc de SCPI en commun.

La société de gestion endosse plusieurs responsabilités :

  • elle a pour charge de constituer le parc d’immeubles en se soumettant aux conditions de la loi Pinel (choix des actifs dans les zones éligibles, soit les zones A, A Bis et B1)
  • elle gère tout ce qui touche au volet location : trouver et sélectionner les locataires, calculer les loyers par rapport aux plafonds Pinel, gérer les baux locatifs, effectuer le recouvrement des loyers
  • elle prend en main l’entretien du parc
  • elle reverse à chaque associé la part de revenus locatifs qui revient à chacun : ce sont les dividendes qui sont généralement perçus chaque trimestre
  • elle organise les assemblées générales afin d’informer les associés sur les activités de la SCPI
  • elle met en place les différentes stratégies destinées à doper le rendement et à augmenter les dividendes

La loi Pinel montée dans une SCPI

Le souscripteur profite de l’allègement de sa poche fiscale comme dans le cas d’un investissement Pinel sur un bien immobilier qu’il gère lui-même. Cet allègement est de 12% pour des parts détenues sur une période de 6 ans, 18% sur 9 ans et 21% sur 12 ans. La plupart des SCPI Pinel proposent le plus souvent la durée d’engagement de 9 ans ou de 12 ans.

Attention au plafonnement de la défiscalisation : il est de 36 000 euros (6 ans), 54 000 euros (9 ans) et 63 000 euros (12 ans). Ceux qui souhaitent échapper à la fiscalité plus ou moins alourdie des SCPI classiques peuvent donc pleinement profiter des SCPI Pinel.

Les SCPI Pinel ne sont acquises que sur le marché primaire et n’existent pas sur le marché secondaire. En effet, elles ne peuvent être revendues puisque la réduction d’impôt ne concerne que le souscripteur initial et ne peut être répercutée sur un autre investisseur. De plus, l’expiration de la période d’engagement s’accompagne d’une procédure bien déterminée. La société de gestion revend le parc dans un premier temps, puis procède à la liquidation de la SCPI. Il n’y a pas de valeur ajoutée pouvant découler de cette liquidation qui se solde alors par la cession des actifs détenus. Des acomptes sur liquidation pourront éventuellement être distribués.

Il est donc prudent de bien réaliser une simulation sur ce que rapporte cette SCPI à vocation défiscalisante puisqu’elle doit être conservée sur le long terme. Demandez conseil à un spécialiste en gestion de patrimoine en ce qui concerne le mode de financement le mieux adapté à votre cas afin d’équilibrer votre trésorerie tout au long de la durée de votre investissement. Plus d’infos sur defiscalisezmoi.com.